Présentée en 2013, la gamme d’enceintes Olympica illustre parfaitement le savoir-faire de la marque transalpine, tant sur le plan de l’esthétique que de la musicalité.Composée de trois modèles et d’une voie centrale, Olympica rend  hommage à l’art néoclassique des maîtres de Crémone et au célèbre  architecte italien Andrea Palladio (1508-1580). Celui-ci  fit construire  durant la renaissance le « Teatro Olimpico » de Vicenza.  Un lieu atypique, à la conception intérieure tout en bois ewt en trompe l’œil,  miraculeusement épargné durant la seconde guerre mondiale.Qualifié de méticuleux et d’inventif, cet espace possède des qualités qui s’adaptent parfaitement à la collection Olympica : une famille de haut-parleurs complète, qui allie beauté sonore et visuelle, dans la lignée de l’héritage Sonus Faber.

Olympica se distingue particulièrement par la forme unique de ses  enceintes. Une asymétrie volontaire des coffrets qui permet de réduire toutes les formes de résonances internes et ondes stationnaires parasites. Cette forme singulière permet en outre l’utilisation d’un système bass-reflex laminaire à sortie latérale de conception totalement innovante, protégé par une grille en métal perforé et qui assure une excellente articulation et une haute vitesse dans la transcription des graves. Chaque modèle est agrémenté sur les parties haute, arrière et frontale d’un cuir fin tanné naturel avec un anneau périphérique en aluminium biseauté et, détail qui a son importance, aucune vis de serrage n’est  visible. Proposées en trois finitions, Noyer, Graphite et maintenant Wengé, les enceintes Olympica se révèlent être bien plus qu’une simple ébénisterie avec des haut-parleurs… La ligne représente aussi le désir de la marque d’offrir une gamme de modèles où chacun puisse trouver ce qui lui convient en terme d’utilisation (système à deux canaux ou home cinéma) et en terme de place (bibliothèque ou sur sol en diverses dimensions). Avec cette collection, Sonus Faber a su mêler avec harmonie artisanat haut de gamme et innovation technologique.